2

Publié le par JY et A

Dernièrement, le Ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a affirmé que le monde devait « se préparer au pire », « à la guerre », avec l’Iran si celui-ci poursuivait son programme nucléaire (source : nouvelobs.com). On peut certes y voir du réalisme de la part du Ministre, on peut aussi y voir la première d’une série de déclarations qui vont lentement préparer l’opinion à la guerre. Le souvenir de la montée en puissance rhétorique en 2002 et 2003 avant l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis est encore là et on a la sensation d’avoir déjà entendu cet air-là. L’Iran n’est pas l’Irak –la menace semble de toute évidence bien plus crédible, mais tout de même, de telles déclarations choquent. Notons cependant qu'il ne se trouve personne en Europe ou au Département d'Etat américain pour appuyer franchement les propos de Bernard Kouchner (source : nouvelobs.com).

Commenter cet article