8

Publié le par JY et A

Nouvelobs.com nous révélait le 27 septembre une information largement ignorée par la télévision. Le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner avait en effet rédigé en 2003 un rapport pour Total qui saluait le "vrai succès" du "programme socio-économique de Total" en Birmanie. Il indiquait également dans ce rapport que Total ne devait pas avoir d'état d'âme à oeuvrer dans un pays non démocratique car d'autres firmes multinationales n'hésiteraient pas à s'y installer. Or, cette semaine Courrier International relaie un article d'El Pais qui signale qu'un nombre important de  grandes entreprises se sont retirées du pays ces derniers temps,  suivant ainsi les préconisations de la célèbre opposante au régime Aung San Suu Kyi. Selon elle, les investissements étrangers et le tourisme ne profiteraient qu'à la junte. Alors que Bernard Kouchner affirme aujourd'hui que les sanctions contre la Birmanie pourraient concerner Total, on se demande jusqu'où le ministre serait prêt à aller contre son ancien commanditaire...


 

Commenter cet article