26

Publié le par JY & A

On apprend qu'un accord a été trouvé entre les pays de l'Union Européenne, concernant le temps de travail. Cet accord prévoit « de permettre une durée maximale hebdomadaire de 60 ou 65 heures pour les employés acceptant, à titre individuel, de déroger aux 48 heures. (qui constituent à l'heure actuelle la durée maximale légale dans l'Union) ». Cette dérogation n'est pas limitée dans le temps. On peine dès lors à comprendre ce qui pousse Xavier Bertrand, le Ministre français du travail et de l'emploi à clamer sa satisfaction : « L'heure est clairement à la relance de l'Europe sociale ». En effet, bien que cette mesure ne s'appliquera pas à la France, quel en est l'intérêt « social » pour les travailleurs européens ? Il faut espérer que le Parlement Européen ne votera pas cet accord qui constituerait un recul social important. La présidence française du conseil de l'Union Européenne s'ouvrira le 1er Juillet 2008, espérons que la France y sera plus inspirée qu'elle ne l'est actuellement.

Source : NouvelObs

Commenter cet article

romain blachier 22/06/2008 15:25

cette mesure fait fi de toute la question de la productivité et est surtout un recul social

JY 20/06/2008 15:23

Cher Alceste, il est très aimable à vous de passer lire ce blog. Seulement je ne peux que vous incitez lorsque vous laisserez une trace de votre passage à l'avenir, à commenter le contenu et non plus à tomber dans la facilité en suggérant la visite de vos sites.
Merci

Alceste 20/06/2008 13:40

Chaleureuse invitation à passer voir - et plus si affinités - mon petit forum (http://renaissance.forumactif.com/index.forum) que je tâche de relancer après l'avoir négligé notamment au profit de mon blog (www.europepuissance.blogspot.com).Cordialement. :D